18.130 4.98%

Research Hotspot

Click Each Keyword to Figure Out More

Nature Chemistry - Journal Impact

Nature Chemistry Journal Impact (Facteur d'impact) 2019: 18.130 (Dernières données en 2020). Comparé au facteur d’impact historique, le facteur d’impact 2018 d’Nature Chemistry a chuté de 4.98% . Quartile de facteur d'impact Nature Chemistry: Q1. Un facteur d'impact, également abrégé par les sigles FI ou IF (pour l'anglais : impact Metric), est un indicateur qui estime indirectement la visibilité d'une revue scientifique. Le FI d'une revue est le nombre moyen de citations de chaque article publié dans cette revue. Ces facteurs d'impact, qui mesurent une certaine visibilité, sont considérés par certains gestionnaires de la recherche et certains chercheurs comme des critères pertinents : une revue avec un FI élevé serait ainsi considérée comme plus importante (parce que plus visible : plus lue et plus citée) qu'une revue avec un FI faible. Ces facteurs d'impact ont une influence certaine dans le domaine de la publication scientifique. En plus de 2-année Journal Impact, 3-année Journal Impact vous fournissent une évaluation plus approfondie.

23.5 ~ 24.0


1/1


Nature Chemistry - Journal Impact 2020-21 Prédiction

100% des scientifiques prévoient qu'Nature Chemistry Journal Impact 2020 se situera autour de 23.5 ~ 24.0. Le système de prévision de la tendance des facteurs d’impact fournit une plateforme ouverte, transparente et simple pour aider les chercheurs à prédire l’impact et les performances des revues à l’avenir grâce à la sagesse des foules. Le système de prévision de la tendance des facteurs d’impact affiche les données exactes axées sur la communauté sans algorithmes secrets, facteurs cachés ou délais systématiques.

Nature Chemistry Impact Metric Trend Forecasting System

Youssef Arfaoui

April 24, 2020, 4:52 p.m.

Halogen bonding (XB) is a kind of noncovalent interaction that has been increasingly used in various fields. We have used a combination of computational and experimental methods to study the halogen bonds of the complexes formed between pyridine and a series of dihalogen molecules IY (Y = F, Cl, Br, I). Different Density Functional Theory (DFT) approaches (cam-B3LYP, B3LYP, B97-D3 and M06-2X) were performed to determine the structures and the interaction energies of formed complexes. While all of these complexes were formed by N--I, Y--N, I--Y bonds, they showed that the interaction energies of these complexes decrease as the number of halogen bond increases, indicating that halogen bond is primarily responsible for stability. For experimental study, halogen bonding in complexes of pyridine with I2 (ICl) was examined via UV-vis spectral and cyclic voltammetry to better understand these halogen bonds.


  • ISSN
  • 17554330, 17554349
  • Libre accès
  • Éditeur
  • Nature Publishing Group
  • Pays/Région
  • United Kingdom
  • Histoire
  • Domaine de Recherche
  • Chemical Engineering (miscellaneous) (Q1), Chemistry (miscellaneous) (Q1)